La Normandie, Etretat, zoom sur les vacances de la bourgeoisie

Aller en bas

La Normandie, Etretat, zoom sur les vacances de la bourgeoisie Empty La Normandie, Etretat, zoom sur les vacances de la bourgeoisie

Message  l'allongé le Jeu 9 Nov - 12:51

Les pieds dans l'eau Extrait du Roman de Benoît Dutertre nrf p116 et 117

A la sortie du Tilleul, une tour féodale annonçait la descente vers Etretat. Ce pastiche médiéval de la fin du XIX ème siècle servait de pavillon de gardien au domaine d'un riche négociant. Plus loin, au fond de l'allée, se dressait un énorme château de brique rouge, comme une imitation de Chambord, et je restais perplexe devant cette folie architecturale des années 1900 qui m'inspirait à la fois scepticisme (pour son mauvais goût clinquant) et admiration (pur osn extravagance). Depuis la mort du propriétaire, le château s'était transformé en centre aéré pour les jeunes des banlieues du Havre. Mais je n'avais pas le temps de réfléchir davantage car, à partir de là, nos vélos accéléraient dans le grand tournant qui se resserrait au milieu des arbres puis s'engouffrait vers le centre, le long des Pelouses, l'immense propriété de Raymond Lindon.

Après avoir descendu l'avenue George-V, tourné à gzauche Boulevard René-Coty, puis rangé nos deux-roues place Victor-Hugo, on gravissait enfin l'escalier du Perrey qui ménagezait son effet comme un escalier d'opéra. Aux dernières marche se dévoilait le spectacle maritime, dans son architecture de théâtre à l'italienne.

_________________
Qu'est-ce, en effet, le plus souvent, que ce prétendu bon sens ?  Rien d'autre qu'un composé de postulats irraisonnés et d'expériences hâtivement généralisées.  Marc Bloch, historien
l'allongé
l'allongé
Admin

Messages : 1494
Date d'inscription : 02/05/2008
Age : 69
Localisation : Henin

Voir le profil de l'utilisateur http://ccrouvroy.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum