19° étape : Lourdes-Laruns

Aller en bas

19° étape : Lourdes-Laruns

Message  papyvelo le Sam 28 Juil - 17:42


Après notre séjour chez mon copain Noël en 1963, nous allons installé notre tente canadienne, louée au service vacances des Houillères Nationales, dans un terrain de camping de Lourdes. De là, nous avons pu visiter la Basilique, la Grotte en bordure du Gave de Pau et tous les environs. Une excursion au Pic du Jer m’avait particulièrement marqué. Nous y montions à l’aide d’un téléphérique et de là-haut, la vue sur Lourdes était splendide.
Au tout début des années 80, en vacances au camping de Lau Balagnas, je décidai de tenter la montée de l’Aubisque. Après un échauffement dans la vallée, j’arrivai à Argelès-Gazost d’où la route commençait à s’élever. Mais c’est surtout à Arrens que les difficultés se firent ressentir. J’eus du mal dans les premiers lacets du Soulor et mis pied à terre. Renoncer ? faire demi-tour ? j’avoue que l’idée m’effleura. Il faut dire qu’en ce temps-là nous n’avions pas d’informations sur le profil des cols. Internet n’était pas encore inventé, nous n’avions que les flèches de Monsieur Michelin pour nous informer. Après quelques sucres, car en ce temps-là les barres n’existaient pas ou je ne les connaissais pas, je repris la route. J’arrivai au sommet du Soulor, puis, après un répit de quelques km, j’attaquai l’Aubisque qui présenta moins de difficultés. Au retour, je m’arrêtai au Soulor où un touriste de passage me prit en photo au milieu des chevaux qui paissaient là-haut.
Encouragé par cette réussite, je décidai, quelques jours plus tard, de tenter l’ascension du Tourmalet. Direction Luz-St-Sauveur puis Barèges. Un torrent longeait la route qui s’élevait de plus en plus. Un lacet après l’autre, je m’approchai du sommet. A ce stade on ne se préoccupe plus du paysage, le corps n’est plus que souffrance. Enfin, dégoulinant de sueur, j’atteins le sommet. La vue était splendide sur les sommets avoisinants, l’observatoire du Pic du Midi de Bigorre se découpait au loin. J’entrai dans une boutique de souvenirs pour acheter une carte postale. Lorsque je sortis, la brume avait gommé tout le paysage. J’enfilai vite un coupe-vent et descendis prudemment jusqu’au camping.
 
papyvelo
papyvelo
Admin

Messages : 609
Date d'inscription : 21/03/2010
Age : 80

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum